logo association

Planète Écho

Association d'éducation à l'environnement et au développement durable

Retour Accueil

 Association régie par la loi de juillet 1901

www.planete-echo.net

Sommaire | Paris trie ses déchets | Le cycle du papier | Pourquoi recycler ? | Atelier papier recyclé | Festival du Vent | Nos publications | Comprendre les logos | Spécial enseignement | Eugène Poubelle | L'écologie au Conseil de Paris | Nos actions | Prévention des déchets | Galerie virtuelle | Le papier en questions | Développement durable | Espace jeux | Index des déchets | Nos interventions | Où acheter du papier recyclé ?
Faire une recherche sur la totalité du site : www.planete-echo.net

 

Pour retourner sur la page "Paris trie ses déchets", cliquez ICI.

Pour retourner sur la page "Histoire des déchets" (et découvrir l'oeuvre du préfet Eugène Poubelle), cliquez ICI.

Pour retourner au sommaire du site, cliquez ICI.

 

 

Pour consulter un agrandissement de l'image, cliquez dessus.

Galerie... Souvenirs...

Un petit peu de nostalgie ! Sur cette page, vous (re)découvrirez les différentes campagnes d'affichage réalisées par la Mairie de Paris pour inciter les Parisiens à trier leurs déchets. Vous trouverez également des documents plus ou moins rares...(archives personnelles de Jean-François Ségard).


26. Avril 2016, Paris. Triez où vous voulez, sans vous tromper !

25. Septembre 2011, Paris : la menace de l'amende

24. Mars 2011, Recyclum, campagne Grand Public

23. 2010, remunicipalisation de l'eau à Paris

22. Mars 2010, campagne DEEE en région parisienne (Syctom Paris Ile-de-France)

21. Mars 2009, à Paris : protégons notre environnement

20. A Paris, en 2008 sur le site internet.

19. Janvier 2008, les stars des séries télé s'attaquent aux trottoirs lyonnais.

18. Septembre 2007, à Paris une pédagogie en deux couleurs.

17. En 2007, Marseille souhaite devenir propre.

16. Novembre 2006, campagne "responsabilisante" du Grand Lyon.

15. Novembre 2006, le SYCTOM de l'agglomération parisienne lance une campagne en faveur de la récupération des DEEE.

14. Octobre 2006, nouvelle campagne : "Aujourd'hui, ça c'est Paris"

13. Janvier 2006, nouvelle campagne à Lyon.

12. Septembre-Octobre 2005, nouvelle campagne : "Pas de ça chez vous ? Paris c'est chez vous !"

11. Début 2005, à Lyon aussi la propreté pose problème.

10. Mars 2005, Eau de Paris (ex Sagep) préconise l'eau du robinet.

9. Octobre 2004, "Trop de déchets !"

8. 2004, de nouveaux visuels plus concrets.

7. Septembre 2003, campagne "Tout doit disparaître !"

6. 2002 Responsabiliser le Parisien

5. 2002 Extension de la collecte sélective, Eugène Poubelle à l'honneur

4. 2000 Démarrage de la collecte sélective, on joue sur les mots

3. 1995 Campagne Verre, la bouteille vide devient cadavre

2. 1995 Campagne Poubelle bleue, l'écologie ce n'est pas seulement à la campagne

1. 1995 Campagne pour la propreté des rues

 
Nous vous proposons d'autres images sur ces mêmes thèmes :
 
Les expositions temporaires
 
Autres manifestations
 
L'industrie papetière fait sa pub (campagne de 1994)
 
Réduisons vite nos déchets, ça déborde. (campagne du ministère de l'écologie, octobre 2005).
 
Le papier c'est la vie (campagne Copacel janvier 2006)

  26. Avril 2016, Paris. Triez où vous voulez, sans vous tromper.
Des affiches qui reprennent les couleurs des bacs de tri proposés aux Parisiens.
 

Triez où vous vivez - Nouvelle campagne sur le tri des déchets - Paris, avril 2016......Triez où vous voulez - Nouvelle campagne sur le tri des déchets - Paris, avril 2016......Triez sans vous tromper - Nouvelle campagne sur le tri des déchets - Paris, avril 2016

Source des affiches: www.paris.fr

Avril 2016 : nouvelle campagne de communication sur le tri. Ci-dessous, les affiches en situation dans le rues de Paris, mi-avril 2016.

Campagne sur le tri des déchets - Le Paris du tri - Rues de Paris, avril 2016 - Photos Jean-François Ségard

Photos : Jean-François Ségard

Il est toujours important de maintenir les bonnes habitudes. Encore faut-il qu'elles soient prises ! Or, concernant le tri des déchets, les Parisiens ne sont pas de bons élèves. Car si "depuis plusieurs années, le tri sélectif a
connu un réel essor à Paris. Les gestes de tri ne sont toutefois pas toujours connus et mis en oeuvre
" (extrait du rapport 2014 sur le prix et la qualité du service public de gestion des déchets à Paris, validé par le Conseil de Paris lors de la séance du 23 novembre 2015 - délibération : 2015 DPE 71). En effet, nous trouvons des informations sur l'évolution de la qualité du tri dans les projets de délibérations (rapports 2008, 2013 et 2014) : si les erreurs de tri sont passées de 20,7 % en 2011 à 17,3 % en 2013, les erreurs remontent à 19,2 % en 2014 (ces erreurs étaient de 20,1 % en 2008 et de 32,7 en 2005 !).
Cette campagne vient donc rafraîchir les idées sur le sujet, et souhaite inciter les Parisiens à (re)prendre les bons gestes. Les affiches reprennent les couleurs des différents bacs. Le jaune pour le : carton, papier, métal, plastique propres et petit électroménager (spécificité parisienne), le blanc (ici en gris !) pour les : bouteilles, bocaux, flacons en verre vides, et le vert pour le reste ! Cette campagne de communication est accompagnée d'une nouvelle édition du guide du tri, disponible dans les mairies d'arrondissement et sur le site de la Mairie de Paris (fichier pdf).

retour haut de page


  25. Septembre 2011, la menace de l'amende
35 € : le montant de l’amende pour toute contravention au règlement est désormais de 35 € (l'article R 632-1 du code pénal : amende de 2e catégorie).

1500 € :
le montant de l’amende encourue pour les dépôts d’encombrants ou de gravats réalisés au moyen d’un véhicule (art. R 635-8 du code pénal).
 

Planète écho présente la campagne propreté de la mairie de Paris : Paris met les pollueurs à l’amende - visuel 1......Planète écho présente la campagne propreté de la mairie de Paris : Paris met les pollueurs à l’amende - visuel 2......Planète écho présente la campagne propreté de la mairie de Paris : Paris met les pollueurs à l’amende - visuel 3

Septembre 2011 : une nouvelle campagne de communication sur la propreté des rues de Paris : Paris met les pollueurs à l’amende.
Après la mise en parallèle de l'espace urbain avec celui de la nature (voir la campagne 2009), la campagne 2011 veut sanctionner les nouveaux comportements polluants, comme par exemple le jet des mégots sur les trottoirs depuis l'interdiction de fumer dans les bars.
Comme Planète écho le dit depuis des années, la propreté, ce n'est pas qu'une question de moyens ! Les utilisateurs de la ville doivent jouer le jeu. L'espace public n'est pas une poubelle. Nettoyer (par les services municpaux) c'est bien, ne pas salir (les utilisateurs de la ville) c'est mieux ! Les règles communes doivent être respectées, sinon la verbalisation est légitime.

retour haut de page


  24. Mars 2011, Recyclum, campagne Grand public
 

Campagne Recyclum 2011 champion......Campagne Recyclum 2011 championne

Campagne Grand Public (télévision, presse). Voir les clips vidéo de cette campagne (sur notre site)

retour haut de page


  23. L'eau à Paris, un nouveau service public
 

Un nouveau service public dans votre salle de bain - Campagne 2010 - Mairie de Paris Eaux de Paris......Un nouveau service public dans votre cuisine - Campagne 2010 - Mairie de Paris Eaux de Paris......Un nouveau service public a votre table - Campagne 2010 - Mairie de Paris Eaux de Paris

Un nouveau service public : dans votre salle de bain, dans votre suisine, à votre table. Tels sont les nouveaux slogans de Eau de Paris, nouvelle régie municipale en charge de la production, du transport et depuis peu de la livraison à domicile de l'eau potable. En effet, depuis le 1er janvier 2010, l'eau a été remunicipalisée, résultat d'une volonté politqie. La campagne d'affichage a débutée fin mars pour une durée de 3 semaines. Ci-dessus les affiches de cette campagne.

Voir la campagne de 2005.

retour haut de page


  22. Mars 2010, campagne DEEE en région parisienne (SYCTOM Paris Ile-de-France)

Depuis le 15 novembre 2006, les magasins ont l’obligation de reprendre gratuitement les déchets d'équipements électriques et électroniques des ménages lors de l’achat d’appareils neufs du même type. Or 70% des petits appareils électroménagers sont encore jetés dans le bac d’ordures ménagères.

Recycler ma vieille télé - campagne collecte DEEE - Syctom Paris, 2010......Recycler ma vieille cafetière - campagne collecte DEEE - Syctom Paris, 2010......Recycler mon vieux frigo - campagne collecte DEEE - Syctom Paris, 2010

Recycler ma vieille télé, c’est mon geste pour la planète.
Recycler ma vieille cafetière, c’est mon geste pour la planète.
Recycler mon vieux frigo, c’est mon geste pour la planète.

Pour tout achat d'un appareil électrique ou électronique neuf, le commerçant reprend l'ancien pour le faire recycler. C'est obligatoire (décret du 20 juillet 2005) et c'est bien pour la planète.

Pour en savoir plus sur les DEEE

retour haut de page


 

  1. 1995 - Campagne pour la propreté des rues
En 1995, la propreté de la ville se pose en terme de déjections canines. La campagne cherche à former les propriétaires de chiens.

.....

S'il ne pense pas au caniveau, pensez à ramasser.
Plutôt que de payer 600 F, ramassez. Ou apprenez lui le caniveau.

L'écologie, ce n'est pas seulement à la campagne.


  2. 1995 - Campagne Poubelle bleue, l'écologie ce n'est pas seulement à la campagne
1995, c'est aussi le démarrage de la collecte sélective des papiers et journaux. La Poubelle bleue, peu devenir un lieu de rendez-vous...

.....e

Il aura des magazines. Vous aurez des journaux. Vous ne pourrez pas vous rater..

Découvrez l'endroit magique où le journal d'hier se transforme en journal de demain.
.

L'écologie, ce n'est pas seulement à la campagne.

retour haut de page


  3. 1995 - Campagne Verre, la bouteille devient cadavre
 

Visuels prochainement disponibles...

 

retour haut de page


  4. 2000 - Démarrage de la collecte sélective, on joue sur les mots

Après une expérimentation de 18 mois dans une petite partie du 13ème arrondissement, la collecte sélective est mise en place dans 5 arrondissements. Des jeux de mots ont été retenus pour la campagne d'affichage qui doit inciter les Parisiens à trier leurs déchets.

............

Y'a des méchants et les gens trient.
Devenez membre du cool tri club.
Plus on est de fous plus on trie.

retour haut de page


  5. 2002 - Extension de la collecte sélective, Eugène Poubelle à l'honneur
Mars 2002, à l'occasion de l'extension de la collecte sélective, la Mairie de Paris lance une nouvelle campagne de communication.

.............espace

Vous recherchez des informations sur Eugène Poubelle ? Cliquez ICI, pour découvrir l'oeuvre du fameux Préfet de la Seine et prendre connaissance de l'intégralité des arrêtés qu'il a signé.

retour haut de page


  6. 2002 - Responsabiliser le Parisien

................

Un déchet jeté à terre, c'est une amende de 183 euros.
Un sac poubelle abandonné, c'est une amende de 183 euros.
Une crotte non ramassée, c'est une amende de 183 euros.

 

retour haut de page


  7. Septembre 2003, campagne "Tout doit disparaître !"

Outre les 3 affiches précédentes, cette campagne propose un quatrième visuel : les encombrants sur le trottoir.      

 

retour haut de page


  8. 2004, de nouveaux visuels plus concrets.
 

Les visuels de cette campagne reprennent les idées que nous défendons depuis plusieurs années : montrer concrètement des objets fabriqués à partir de matériaux recyclés. En novembre 2001, lors du Festival du Vent, nous avions réalisé une maquette de vélo en utilisant des canettes vides (pour en savoir plus, cliquez ICI),

retour haut de page


 
9. Octobre 2004, Trop de déchets !
 

Une semaine d'exposition et d'animations autour du thème "Trop de déchets !" Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page Paris.

retour haut de page


 
10. Mars 2005, Eau de Paris (ex Sagep) préconise l'eau du robinet.
 

.........e

Reproduit avec l'aimable autorisation de "Eau de Paris".

L'utilisation de l'eau du robinet permet d'éviter la production d'une très grande quantité de déchets (bouteilles en plastique et pollution liée au transport) et en plus elle est livrée à domicile !

retour haut de page


 

11. Début 2005, à Lyon aussi la propreté est un problème.

............

 

Début 2005. A Lyon aussi, la propreté s'affiche sur les murs de la ville ! Pour avoir visité récemment l'ancienne Capitale des Gaules, nous ne pouvons pas dire que la ville est plus ou moins propre que Paris. Les rues, les places et fontaines présentent le même aspect que celles installées dans les rues parisiennes. On y retrouve les mêmes déchets, les mêmes "intrus"... Les Lyonnais ne sont pas plus propres que les Parisiens ! Les élus de la Capitale devraient aller voir les autres villes françaises avant de s'acharner systématiquement sur l'adjoint chargé de la propreté. Ce n'est pas uniquement un manque de moyens matériels ou humains, les déchets ne tombent pas du ciel...

Consultez la campagne Janvier 2006.
Consultez la campagne Novembre 2006.
Consultez la campagne 2008.

 

retour haut de page


  12. Septembre-Octobre 2005, une nouvelle campagne : "Pas de ça chez vous ? Paris c'est chez vous !"
 

............
 

Reproduit avec l'aimable autorisation de la Mairie de Paris/DGIC.

Cette campagne insiste sur le rôle du Parisien dans la propreté de la ville. Comme nous l'avons déjà écrit à plusieurs reprises, les déchets ne tombent pas du ciel ! La propreté ne repose pas uniquement sur les moyens techniques mis en oeuvre par la collectivité. Je suis, nous sommes tous responsables...

Consultez nos photos et nos commentaires sur ce sujet en cliquant ICI.

retour haut de page


 
13. Janvier 2006, nouvelle campagne à Lyon.

  ........................

 
Consultez la campagne 2005.
Consultez la campagne Novembre 2006.
Consultez la campagne 2008.

 

retour haut de page


 
14. Octobre 2006, "Aujourd'hui, ça c'est Paris".
  La nouvelle campagne Propreté qui démarre le 4 octobre est destinée à rappeler à toutes les Parisiennes et à tous les Parisiens que la propreté de la ville dépend de chacun.
La campagne qui comprend quatre visuels donne la parole aux objets : papier, baskets, canapé ou lave-linge s'expriment dans des bulles sur un ton à la fois décalé et humoristique pour rappeler, sans fustiger, les bons gestes pour une ville propre. Le message souligne et accompagne une évolution positive des comportements en cours. (extraits du dossier de presse).

  ........................

   

retour haut de page


  15. Novembre 2006, le SYCTOM de l'agglomération parisienne lance une campagne en faveur de la récupération des DEEE.
 

Affiche échange DEEE, Syctom Paris

Pour en savoir plus sur les DEEE ou pour retourner à la page "comprendre les logos", en cliquez ici.

retour haut de page


 
16. Novembre 2006, campagne "responsabilisante" du Grand Lyon.

Nous le disons régulièrement, la propreté, ce n'est pas uniquement une question de moyens !

"On ne vous en demande pas tant"

................

Les moyens mis en oeuvre (humains et matériels) par les collectivités pour nettoyer l'espace public ne peuvent être illimités et ne sont pas là pour pallier le manque de civisme de certains usagers. Chaque acte individuel (jet de déchets par terre, vidage de cendriers automobiles au feu rouge, jet de papier d'emballage de paquets de cigarettes ou tickets de jeux devant les bureaux de tabac, dépôt sauvage...), reproduit des centaines de fois, est finalement préjudiciable à l'ensemble de la population. La responsabilité de chacun est donc engagée et primordiale pour que l'agglomération reste un lieu où il fait bon vivre.

La propreté des espaces publics repose donc sur la combinaison du travail réalisé par les équipes du Grand Lyon et du comportement respectueux et responsable de ces espaces. Ce message est repris sur l'ensemble de l'agglomération par le biais de 3 visuels, durant 3 semaines [novembre 2006]. Extraits du dossier de presse du Grand Lyon, 3 novembre 2006.

Consultez la campagne 2005.
Consultez la campagne Janvier 2006.
Consultez la campagne 2008.

retour haut de page


 
17. En 2007, Marseille souhaite devenir une ville propre !

A quelques mois des élections municipales, le maire de Marseille tape du poing. Il veut une ville propre ! Participation de tous, augmentation des moyens matériels et humains, et une vaste campagne de communication. En 2007, les Marseillais (re)découvrent les gestes simples...

........

................

retour haut de page


  18. Septembre 2007, à Paris une pédagogie en deux couleurs.
 
Pendant qu'à Marseille, le Maire cherche à mettre en place une certaine propreté dans la ville, à Lyon et à Paris les objectifs sont bien différents : augmenter la quantité de déchets collectés dans le cadre des collectes sélectives.
Cette année, à Paris, la campagne repose sur deux couleurs, les couleurs des bacs le vert et le jaune. [La collecte du verre est bien entrée dans les moeurs depuis de longues années.]
Le principe graphique est celui de la monochromie qui a la vertu de proposer une clef très simple de compréhension. A chaque couleur correspond un bac ! La campagne 2007 durera du 19 septembre au 9 octobre 2007.
Il s'agit certainement de la dernière campagne d'ici les éléctions municipales de 2008. La propreté de la ville risque de (re)devenir un enjeu politique. Le début de la mandature avait été marquée par des attaques systématiques de la part de l'opposition, qui pourtant venait de gérer la ville pendant plusieurs décennies...

  ........................

Pour prendre connaissance de l'arrêté du Maire de Paris du 10 octobre 2007, cliquez ici.

retour haut de page


  19. Janvier 2008, les stars des séries télé s'attaquent aux trottoirs lyonnais.
 

................

Trop fort, Trop bien, Trop classe, voici les nouveaux slogans mis en scène par le grand Lyon pour cette nouvelle campagne dédiée à la propreté.
 
Cette nouvelle campagne s'inspire de la précédente : vous avez des droits mais aussi des dévoirs. L'objectif est de faire passer les mêmes messages :
- encourager/souligner les bons gestes, en faisant un parallèle, de manière ludique, avec des séries télévision ou cinéma qui ont cours depuis ces 20 dernières années (Batman, SuperWoman, Spiderman),
- montrer qu'un effort de chacun peut changer radicalement le niveau de propreté,
- rappeler que les agents de la direction de la propreté travaillent chaque jour pour le bien être de tous.
 
Il s'agit aussi de mettre l'accent sur d'autres thématiques :
- inciter les grands Lyonnais à respecter la propreté de leur ville,
- interpeller les habitants notamment sur les dépôts sauvages dans les rues qui sont interdits et qui sont de la responsabilité de chacun.
(extraits du dossier de presse du Grand Lyon 21 janvier 2008).
 
Consultez la campagne 2005.
Consultez la campagne Janvier 2006.
Consultez la campagne Novembre 2006.

retour haut de page


  20. A Paris, en 2008 sur le site internet
  Vignette campagne 2008 bac jaune Paris......Vignette campagne 2008 bac vert Paris......Vignette campagne 2008 bac blanc Paris
 

Nouveaux visuels parisiens mettant en avant les catégories de produits par couleur de bac. Bien que les DEEE soient collectés par les magasins qui les vendent, le bac jaune continue à être la destinations des vieux fer à repasser, sèche-cheveux et autres petits appareils électroménagers.

retour haut de page


  21. Mars 2009, à Paris
  ............
 

Nouveaux visuels pour cette campagne 2009, première de la nouvelle équipe municipale.
La nouvelle campagne Propreté qui démarre le 4 mars 2009 est destinée à rappeler à toutes les Parisiennes et à tous les Parisiens que la propreté de la Ville dépend de chacun. Son objectif : responsabiliser les Parisiens pour qu’ils prennent conscience que la propreté est l’affaire de tous.
La Ville est un bien commun qui doit être protégée comme on respecte l’eau des rivières ou la forêt. Par conséquent, on peut considérer celui qui salit comme un pollueur.

retour haut de page

 



  Réduisons vite nos déchets, ça déborde. (campagne du ministère de l'écologie et de l'ADEME, octobre 2005).
déchets360 kg (de déchets) par an et par habitant : ça déborde ! Campagne ADEME, octobre 2005

En 2014, la Mairie de Paris a collecté 1093913 tonnes de déchets ménagers et assimilés (DMA), tous modes de collecte et tous déchets confondus, soit 19525 tonnes de moins qu’en 2013, dans un contexte de baisse de la population (-1,4% selon
l’INSEE). Ce qui porte, pour Paris, la valeur par habitant à 483 kg (-14,7 % en dix ans !).

Source : rapport annuel 2014 sur le prix et la qualité du service public de gestion des déchets à Paris

"Réduisons vite nos déchets, ça déborde." Le ministère de l'écologie et du développement durable et l'ADEME lancent la première campagne nationale de mobilisation sur la réduction des quantités de déchets ménagers : affiches, tracts, spot télé.

360 kg par habitant (566 kg/an/hab pour la ville de Paris) c'est le poids des déchets ménagers que nous jetons chaque année, soit presque 1 kg par jour !

La campagne de communication du ministère cherche à mobiliser les Français autour d'actions simples et efficaces. Pour la première fois, dans un document du ministère, nous trouvons une incitation à utiliser le papier recyclé ! Nous nous en réjouissons ! Cela fait des années que Planète écho incite le public à utiliser du papier recyclé ! Voir notre dossier sur ce sujet en cliquant ICI.

Pour en savoir plus sur la prévention des déchets, cliquez ICI.

retour haut de page


  Le papier c'est la vie (campagne janvier 2006, Copacel).

............

Pour découvrir les textes, cliquez sur les affiches(le papier c'est la vie)

 

Reproduit avec l'aimable autorisation de la Copacel

En réaction à une campagne organisée par le WWF (automne 2005) laissant entendre que "l'industrie européenne du papier hygiénique et ménager contribue à la disparition des forêts", la Confédération française de l'industrie des papiers, cartons et celluloses (Copacel) lance, à partir du 17 janvier 2006, une campagne de promotion du papier. L'objectif de cette campagne est de remettre en place les idées reçues. La Copacel affirme, de son côté, que "le papier est bien le meilleur ami de la forêt". Il est également précisé que "le bois utilisé pour fabriquer du papier provient essentiellement des coupes d'éclaircies nécessaires au bon développement de la forêt et des chutes de scieries qui valorisent les déchets de cette industrie." La Copacel ajoute, "près de 60% de la matière première utilisée pour faire du papier et du carton provient de la récupération de papiers et cartons usagés, ce qui permet aux villes, grâce au recyclage, d'être plus propres". En 2003, la part des fibres recyclées provient des ménages pour seulement 17% (collectes sélectives). Le reste des fibres, soit 83%, provient des circuits professionnels (chutes d'imprimeries par exemple).

Si cette campagne permet, effectivement, la clarification des idées en ce qui concerne la France (la surface de la forêt française augmente chaque année), il est regrettable de ne pas trouver trace des termes "papier recyclé". Pourtant, le papier journal est fabriqué, à plus de 95 %, avec des fibres recyclées ! (consulter notre page consacrée à ce sujet en cliquant ICI).

La Copacel souligne également, qu'avec presque 60% de fibres recyclées, l'industrie papetière est la première industrie française en terme de recyclage.

Pour en savoir plus : www.lepapier.fr

retour haut de page


  Les expositions thématiques
 

........

 

retour haut de page


  Autres manifestations
 

 

........

Ces deux cartes postales étaient proposées par l'Association pour la Promotion du Papier Recyclé à la fin des années 70. Elles devaient être adressées aux élus afin de les sensibiliser sur l'utilisation du papier recyclé.

En 2002, la quantité de papier recyclé (format A4 et A3) utilisée à l'Hôtel de Ville de Paris devait approcher les 30% de la consommation totale.

retour haut de page


  L'industrie papetière fait sa pub, campagne de 1994
 

.........

Extraits du communiqué de presse de la COPACEL (confédération française de l'industrie des papiers, cartons et celluloses) du 28 novembre 1994.

(...) l'objectif de cette campagne est de rappeler au grand public que l'industrie papetière participe :

  • au développement du recyclage : en France, les vieux papiers représentent 47 % de la matière première de l'industrie papetière,
  • au développement de la forêt : en France, la forêt s'accroît de 25000 hectares chaque année depuis 50 ans.

Il s'agit de dépasser les préjugés.

En effet, 66 % des français pensent encore que l'industrie papetière détruit la forêt française, et 53 % ignorent son rôle déterminant dans le domaine du recyclage des papiers (sondage SOFRES 1993).

D'autant que les faits sont là.

Notre forêt s'accroît notamment parce que l'industrie papetière française lui apporte des débouchés et encourage les investissements forestiers.

Notre industrie se situe au premier rang en matière de recyclage en France, et contribue activement à la gestion des déchets.

Le respect et la protection de l'environnement sont au coeur des préoccupations des industriels papetiers : recherches et travaux s'appliquant aussi bien à l'entretien et au développement de la forêt française qu'à l'optimisation du taux de recyclage, sensibilisation à la collecte des vieux papiers et cartons...

Toutes ces missions ont un seul objectif : concilier les enjeux écologiques et économiques de demain.

retour haut de page


  Page créée le 1er décembre 2002 - Dernière mise à jour : 5 mai 2016