Planète écho

Association d'éducation à l'environnement
et au développement durable
depuis 1994

Comprendre les logos qui nous entourent.

Afin de répondre aux nombreuses sollicitations de nos visiteurs, nous présentons ci-dessous les logos qui fleurissent sur nos emballages. Cette liste augmente régulièrement. Pour tout connaître sur le logo, cliquez sur son icône.

Logo_AB - le logo de l'agriculture biologique française/ Logo_ecofeuille - le logo de l'agriculture biologique de l'Union européenne/ Logo agriculture biologique européen/ Logo Point Vert/ Logo Triman - l'incitation au tri/ Logo APUR/ Logo Chene Papier recycle/ Logo EcoFolio/ Logo EcoFolio 2012/ Logo Ecolabel NF Environnement/ Nouveau logo ecolabel/ Logo Ecolabel Fleur/ Logo DEEE/ Logo Ange Bleu Blauer Engel/ Logo Boucle Moebius/ Picto Produits dangereux - Nuit à l'environnement/ Picto Produits dangereux - Explosif/ Picto Produits dangereux - Corrosif/ Picto Produits dangereux - Ronge/ Picto Produits dangereux - Pollue/ Logo Cyclamed/ Logo cosmetique/ Logo Acier recyclable/ Logo Energy Star/ logo PEFC/ Logo FSC/ Logo FSC/ logo radura - ionisation des aliments / logo CosmeBio / Nouvelle étiquette environnemental pour les produits de construction et de décoration - COV : composés organiques volatils Picto Collectibio - le recyclage des emballages de produits alimentaires issus de l'agriculture biologique Picto Terracycle - le recyclage des emballages de produits alimentaires issus de l'agriculture biologique Picto Max Havelaar France - Commerce équitable Picto Bio partenaire - Commerce équitable Picto Fair for Life - Commerce équitable

Les articles ci-dessous sont écrits au fur et à mesure des évènements. Réactualisés tout en gardant les informations d'origines, ils constituent, en quelque sorte, une histoire des logos et des éco-organismes chargés de traiter et de valoriser les déchets.

L'agriculture biologique européenne change de logo

logo eurofeuille agriculture bio
Ce nouveau logo est présent sur les produits issus de l'agriculture biologique depuis le mois de juillet 2010. Il accompagne souvent le logo AB. Son cahier des charges est moins strict. Ancien logo européen de l'agriculture biologique
Ce logo, qui commençait à être présent sur les emballages, a laissé sa place au nouveau dès le mois de juillet 2010
logo AB agriculture biologique France
Ce logo, bien connu des consommateurs français, est la propriété du Ministère de l'agriculture. Il reste en place à côté du nouveau logo "eurofeuille". Son cahier des charges est plus strict que celui de l'eurofeuille.
C'est à l'issue d'une consultation démocratique que le nouveau logo européen de l'agriculture biologique a été choisi, l'annonce en a été faite le 8 février 2010 (ci-contre à droite).
Le logo "eurofeuille" représente les étoiles de l’Union européenne réparties en forme de feuille sur un fond vert. C’est un symbole très simple qui fait clairement référence à deux concepts : la nature et l’Europe. Il remplace le logo rond, qui commençait à être de plus en plus présent sur les produits bio européens.
L’apposition, à côté du logo de l’UE, d’autres logos à caractère privé, régional ou national est autorisée, cela laisse donc la place au logo AB français (ci-contre à gauche).

Pour en savoir plus sur l'agriculture biologiqe :
• Agence Française pour le développement et la Promotion de l'Agriculture Biologique - Agence BIO :www.agencebio.org/default.asp
• Les pages bio de la Commission européenne : ec.europa.eu/agriculture/organic/home_fr

retour haut de page

Le Point vert, Eco-Emballage : une autre histoire du recyclage des déchets

Logo Point Vert
Ce logo est aujourd'hui présent sur 95 % des emballages que nous achetons (source Eco-Emballages). En Europe, 9 autres pays utilisent ce logo : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, l'Espagne, l'Irlande, le Luxembourg, le Portugal, la Norvège et la Lettonie. Chaque année, le "Point Vert" figure ainsi sur plus de 400 milliards de produits vendus en Europe et il est vu par plus de 220 millions d'habitants.
Ce "Point Vert" (c'est son nom officiel), vous le voyez fleurir sur - presque - tous les emballages, depuis le 1er janvier 1993, date d'entrée en vigueur du décret Lalonde. Ce décret fixe l'obligation de valorisation des emballages ménagers, à la charge de celui qui les met sur le marché.

Pour ce faire, celui-ci a trois possibilités, prévues par le décret, pour s'acquitter de cette obligation :
• il organise lui-même la récupération et la valorisation de ses emballages (quasiment irréalisable en pratique. À chacun son métier !),
• il instaure un système de consigne pour récupérer ses emballages (difficile pour l'entreprise et impopulaire),
• il délègue ces tâches à une société dûment agréée par l'État, en lui versant une contribution* au prorata du nombre et du volume des emballages concernés.
La quasi-totalité des entreprises concernées ont choisi cette dernière solution. La société agréée la plus connue et la plus importante s'appelle Eco-Emballages.

Le point vert, avec ses deux flèches imbriquées et sa couleur verte, est souvent perçu comme signifiant "recyclable" ou "sera recyclé". En fait, il atteste seulement que le conditionneur a bien payé sa contribution pour l'emballage qui le porte. C'est pourquoi on peut voir ce point vert sur des emballages qui ne sont - à l'heure actuelle - toujours pas recyclables (films plastiques, pots de yaourts...). Même recyclable, un emballage a encore peu de chances d'être effectivement recyclé si vous ne participez pas à son tri.

Eco-Emballages n'a pas de rôle direct dans le recyclage. Ses actions se limitent à mettre en place :
• une aide - financière et/ou technique - aux collectivités qui développent un projet de valorisation,
• la passation de contrats avec les collectivités qui ont instauré des collectes sélectives pour leur assurer la reprise des matériaux récupérés.

Il appartient donc toujours aux collectivités locales de mettre en place les collectes sélectives.
Si rien n'est fait dans votre commune, ou si vous ne faites pas l'effort d'utiliser les conteneurs (à verre, à papiers, pour les canettes métalliques...) mis à votre disposition, les emballages mis à la poubelle restent de vulgaires déchets, point vert ou pas.

Le "Point Vert" n'est pas un symbole écologique et ne signifie donc pas que l'emballage est constitué de matériaux recyclés, ni qu'il sera automatiquement collecté sélectivement ou recyclé.

Afin de mettre un terme à l'ambiguïté qui régnait face à la présence du point vert, Eco-Emballages a présenté, en septembre 2008, une nouvelle signalétique sensée aider les consommateurs. Associé au point vert (qui garde sa vocation première : le fabriquant a versé sa contribution) un message court et explicite : A trier ou pas ? L'objectif est de faire du geste de tri une opération incitative simple et efficace. Cette mention est associée à un renvoi du consommateur en recherche d’informations sur www.ecoemballages.fr. Un nouvel espace internet offre au consommateur des modules pratiques de recherche des consignes de tri par type d’emballage, mais aussi par collectivité.

Eco-Emballages : à trier ou pas ?

Cette nouvelle signalétique qui devrait être accessible à n'importe qui, exclu les personnes qui ne sont pas encore équipées d'Internet à la maison. De plus, comment imaginer les consommateurs à l'instant où l'emballage va être jeté ? Attends, j'allume l'ordinateur pour me connecter sur ecoemballages afin de connaître la réponse à la question posée sur l'emballage ?... Imaginez la scène dans une cuisine au milieu de la préparation d'un repas de fête !...

Pour chaque déchet, son eco-organisme ! Partez à la découverte de ces organismes

Ecofolio, l'éco-organisme chargé du recyclage et de la valorisation du papier
Ecofolio, l'éco-organisme chargé du recyclage et de la valorisation du papier.

Cyclamed, l'éco-organisme chargé du recyclage et de la valorisation des médicaments
Cyclamed, l'éco-organisme chargé du recyclage et de la valorisation des médicaments.

SCRELEC, l'éco-organisme chargé du recyclage et de la valorisation des piles, batteries et des cartouches d’impression professionnelles
Screlec, l'éco-organisme chargé du recyclage et de la valorisation des piles, batteries et des cartouches d’impression professionnelles .

Corepile, l'éco-organisme chargé du recyclage et de la valorisation des piles, accumulateurs portables
Corepile, l'éco-organisme chargé du recyclage et de la valorisation des piles et accumulateurs portables.

Récylum est l’éco organisme à but non lucratif agréé par arrêté ministériel pour la collecte et le recyclage des lampes et des DEEE Pro
Recylum est l’éco organisme à but non lucratif agréé par arrêté ministériel pour la collecte et le recyclage des lampes et des DEEE Pro

Eco-TLC, l'éco-organisme chargé du recyclage et de la valorisation du textile du linge de la chaussure
Eco-TLC, l'éco-organisme chargé du recyclage et de la valorisation du textile du linge de la chaussure.

Eco-systèmes, l'éco-organisme chargé du recyclage et de la valorisation du
Eco-systèmes, l'éco-organisme chargé du recyclage et de la valorisation .
Cette modification ne nous semble pas très convaincante. Quitte à changer, autant indiquer clairement sur l'emballage si celui-ci est ou n'est pas recyclable, et profiter pour indiquer le bac dans lequel l'emballage doit être déposé. Cette intégration nécessite l'harmonisation des couleurs des bacs dans les communes qui organisent la collecte sélective, car là aussi, rien n'est fait pour simplifier la vie des habitants [depuis la rédaction de ces lignes, en 2008, les choses évoluent dans ce sens, comme vous pourrez le constater dans les lignes qui suivent, notamment avec la mise en place du picto Triman à partir de janvier 2015 et les nouvelles consignes de tri de 2017].

Cette idée, a même germé dans les têtes de plusieurs enfants. Une proposition de loi, dans le cadre du Parlement des enfants de 2006, en faisait référence (proposition n°8, retenue pour la finale du Parlement des enfants, session 2006, classe de CM2 de l'école primaire Jean-Jacques Rousseau de Mantes-la-Jolie - Académie de Versailles). Dans l'exposé des motifs, les enfants font le constat : Nous avons constaté également que les poubelles n'avaient pas les mêmes couleurs d'une commune à une autre, d'une région à une autre. Cela peut devenir confus pour les usagers car il faut sans cesse mémoriser les couleurs et leur signification. Nous pensons donc que l'on pourrait utiliser les mêmes couleurs sur les emballages et sur les poubelles.
L'article 4 de leur proposition de loi est très clair : La couleur de chaque poubelle sera identique à la signalétique apposée sur tous les emballages (création d'une norme).

En 2009, le Ministre de l'écologie apporte des informations importantes sur ce sujet. En répondant à une question posée par le député de Seine-Saint-Denis, Eric Raoult, à propos du recyclage des journaux, le Ministre de l'écologie précise "afin de faciliter le passage à l'acte, les conclusions du Grenelle de l'environnement prévoient l'harmonisation progressive de la signalétique et des consignes de tri" (question n°30686, réponse publiée au JO le 3 février 2009, XIIIe législature, source : www.assemblee-nationale.fr). Pas de précisions quant aux délais et à la méthode... Les enfants de Mantes-la-Jolie pourront sans doute s'approprier cette mesure issue du Grenelle de l'environnement !

Dans tous les cas, nous vous renvoyons au guide du tri de votre commune. Et en cas de doute, déposer le déchet dans le bac des ordures ménagères. Cela évitera de faire refuser un bac entier pour mauvais tri.

2012. Afin d'apporter des informations plus pertinentes sur le devenir de l'emballage, le Point vert est désormais accompagné par des consignes de tri (l'Info-tri). Après le "A trier ou pas ?", ces nouveaux pictos viennent préciser le geste à faire. Avec l'exemple ci-dessous, nous avons à faire à un emballage composé de plusieurs éléments. La première consigne nous précise que la barquette et le film d'emballage doivent être jeté (bac des ordures ménagères), la seconde consigne nous invite à déposer l'emballage en carton dans le bac de la collecte sélective (il sera ainsi recyclé). Informations importantes pour accompagner les citoyens lors du tri. Le Point vert conserve sa fonction initiale : l'industriel a payé sa contribution. Il ne s'agit toujours pas d'informations sur l'origine des matériaux utilisés (recyclés ou non recyclés).

Pensez au tri ! Ensemble réduisons l'impact environnemental des emballages

Plusieurs présentations peuvent exister en fonction du produit. Certaines entreprises peuvent développer leur propre signalétique. C'est le cas de l'enseigne Carrefour, qui dès 2010, indique des consignes de tri sur ses emballages (nottament les produits bio) :

Associé à Triman les dessins expliquent la façon de trier



Septembre 2016. Une nouvelle charte graphique est utilisée sur les emballages. Ce remplacement accompagne l'arrivée du picto Triman (consultez l'article dédié à Triman).

Pensez au tri avec Point verte et Triman



Janvier 2017. la présence du Point vert sur les emballages n’est plus obligatoire en France, c’est pourquoi, l’Info-tri comprend de façon facultative le Point vert. A contrario, l’apposition du Triman est obligatoire sur les emballages à recycler. Ce pictogramme figure sur toutes les déclinaisons de l’Info-tri lorsqu’au moins un élément est à recycler.

retour haut de page

2015 : Triman arrive !

Logo Triman
Texte logo Triman
Parallèllement à la mise en place de filières spécifiques aux différents types de déchets, de nombreux moyens de marquages concernant le tri ont vu le jours. Cette multiplication de pictogrammes ne favorise pas la compréhension du geste à faire au moment de jeter les déchets. De nombreux produits ne portent, d'ailleurs, aucune indication. Triman a été créé dans le but de simplifier et d'homogénéiser cette information. La signalétique commune, permet d’une part, de signifier plus généralement au consommateur l’existence d’une consigne de tri, et d’autre part, met en avant l’effort des industriels.

Cette signalétique est apposée sur tous les produits recyclables, relevant d’une consigne de tri et qui sont soumis aux dispositifs de responsabilité élargie du producteur hors équipements électriques et électroniques, piles et accumulateurs et déchets diffus spécifiques (soumis à des marquages spécifiques notamment dans le cadre d’obligations européennes).

Signification du picto Triman : la silhouette humaine symbolise le geste du citoyen, les trois flèches symbolisent le tri pour permettre un meilleur traitement des déchets et la flèche circulaire autour de la silhouette symbolise le recyclage.
Quelques exemples d'applications du picto Triman et des consignes de tri :
Picto Triman et consignes de tri, quelques exemples. Signification du picto Triman.

retour haut de page

Logo EcoFolio

Logo EcoFolio
Texte logo EcoFolio
Après Eco-Emballages (pour les emballages), Adelphe (pour le verre et les emballages), Cyclamed (pour les médicaments), voici un nouveau logo destiné à être placé sur les prospectus, tracts, presse gratuite, annuaires, magazines de marque, publications d'entreprise...

Comme pour le point vert, la présence de ce logo indique que l'émetteur à réglé son éco-contribution qui s'élèvait, en 2008, à 35 euros (HT) la tonne.

Voici ce que nous devions trouver sur les prospectus en question.

EcoFolio agit pour l'environnement


EcoFolio est l'éco-organisme chargé de faire le lien entre tous les acteurs de la filière papier. Sa mission est de faire progresser le tri et le recyclage du papier. EcoFolio collecte les contributions et soutien les collectivités locales engagées dans la collecte sélective des papiers. La première campagne d'information lancée par EcoFolio, en novembre 2008 (en Corse, pendant le Festival du Vent), incite les consommateurs à prendre le pli du recyclage.

Ce logo devrait donc être présent sur les prospectus trouvés dans nos boîtes aux lettres. Pour ne pas recevoir ces courriers indésirables, les fameux COUNA, nous pouvons l'indiquer en fixant l'autocollant "Stop pub" sur notre boîte aux lettres. Mars 2009, une proposition de loi remettant l'opération à l'ordre du jour vient d'être déposée à l'Assemblée nationale.

nouveau logo EcoFolio 2012
Nouveau logo EcoFolio 2012.
Fin 2012, Ecofolio change son identité visuelle et lance une nouvelle campagne de communication nationale.


retour haut de page

Eco-Emballage et EcoFolio fusionnent et deviennent Citeo

Logo Citeo
Texte logo Citeo
La fusion des sociétés Eco-Emballages et Ecofolio a pour ambition d’augmenter l’efficacité du tri et du recyclage en France et de créer un levier puissant pour protéger nos ressources naturelles et l’environnement (source : dossier de presse CITEO - Septembre 2017).

retour haut de page

 

Papier recyclé

Logo APUR - (Association des producteurs et utilisateurs de papier recyclé)
Texte logo Apur

Logo Ange bleu - papier recyclé
Texte logo Ange bleu
Un papier ou un carton n'est pas forcément composé à 100 % de fibres cellulosiques de récupération. Pour mettre fin au flou qui régnait dans la dénomination "papier recyclé", l'APUR (Association des producteurs et utilisateurs de papier recyclé) a décidé de créer une marque garantissant l'appelation "papier recyclé".

La présence du logo garantie le produit.
Il s'agit donc d'un papier ou d'un carton fabriqué avec au moins 50 % de fibres récupérées. Attention, là aussi, le cahier des charges est très strict : les fibres recyclées ne doivent pas provenir des chutes de l'industrie papetière. Elles doivent avoir été collectées avant d'être réintroduites dans le cycle de fabrication du papier ou du carton. C'est pour cela que nous devons trier nos déchets (vieux journaux, magazines, emballages carton...) !

Comment lire le logo ? Dans le carré de droite apparaît un chiffre : 60, 80, 100 %. Il indique le pourcentage de fibres recyclées. Sous la mention "papier recyclé" apparaît le numéro d'agrément, signature de l'APUR.

On trouve parfois ce logo sur des ramettes de papier recyclé en association avec le logo Ange bleu.
Logo Chêne - papier recyclé
Texte logo Chêne



Lors de vos achats, vérifiez la présence de la marque APUR (elle n'est pas la seule à vous assurer qu'il s'agit réellement de papier recyclé, voir ci-dessous, entre autre, l'Ange bleu allemand). Pour trouver un vendeur de papier recyclé.

Vous pouvez également trouver d'autres logos à vocation "écolo". Certains correspondent à des critères définis (l'ange bleu allemand par exemple, nous vous le présenterons prochainement) et d'autres plus ou moins artistiques mais ne présentant pas de garantie sur le pourcentage et/ou sur l'origine des fibres. Le chêne ci-contre en est un exemple.

A propos du papier recyclé, vous pouvez consulter notre Proposition de Loi, adressée aux parlementaires français dans le cadre de la Semaine du Développement Durable (action labélisée par le Ministère de l'écologie et du développement durable - consultez notre page sur le développement durable).


retour haut de page

Les certifications environnementales

Logo PEFC - certification environnementable
Ce logo vous donne des informations sur l'origine de la mai-tière première.
Logo FSC - certification environnementable
Ce logo vous donne des informations sur l'origine de la mai-tière première.
Le Programme Européen des Forêts Certifiées (PEFC) est une organisation internationale, dont l’objet est de préserver et promouvoir l’équilibre forestier à travers un système de certification de gestion forestière durable. Les produits portant le logo PEFC sont issus de forêts gérées de manière responsable.

Le Forest Stewardship Council (FSC) est une organisation internationale à but non lucratif née en 1993 à Toronto, qui s’engage pour l’exploitation responsable des forêts. Sa mission fondatrice est d’apporter un schéma de certification véritablement indépendant et crédible garantissant que les forêts sont gérées d’une façon écologiquement viable afin de répondre aux besoins sociaux, économiques, écologiques des générations actuelles et futures.

Cette certification concerne l’ensemble de la filière bois et papier, incluant à la fois les forêts et les industries de transformation. Ainsi, dans le cadre du FSC, la traçabilité couvre l’ensemble des étapes tout au long de la filière, de la production jusqu’à la consommation finale.

L'apposition du label FSC (ci-contre à droite) sur le produit fini informe le consommateur que le produit qu’il achète a été produit à partir de bois issu de forêts certifiées FSC.

Comment comprendre les 3 catégories de label :

• Le label FSC 100% : concerne les produits contenant uniquement des matériaux issus de forêts certifiées FSC. Le texte d’accompagnement est « [type de produit] issu de forêts bien gérées ».

• Le label FSC Mixte : concerne les produits comprenant un mélange de sources responsables. Le texte d’accompagnement est « [type de produit] issu de sources responsables ».

• Le label FSC recyclé : concerne les produits contenant uniquement des fibres recyclées. Le texte d’accompagnement est « [type de produit] fabriqué à partir de matériaux recyclés ».

Sources, et pour en savoir plus : pefc-france.org ou fsc.org


retour haut de page

Les écolabels européens officiels

Logo NF Environnement
Le nouveau logo français NF Environnement.

Logo Ecolabel
Nouveau logo (écolabel européen) utilisable dans les 27 pays de l'Union Européenne (modifié début 2010).
Ancien Logo NF Environnement
Anciens logos (1991-2009)

Ancien Logo Ecolabel Fleur
Sur l'emballage ou l'étiquette de certains produits, repérez l'un des deux symboles attestant leurs qualités Écologiques : l'Écolabel européen ou NF Environnement (écolabel français créé en 1991).

Ces produits labellisés répondent à des exigences fixées par des experts. Ils vous apportent une garantie d'efficacité et l'assurance de faire un geste important pour l'environnement. Le Ministère de l'Écologie et du Développement Durable, les industriels, les associations de consommateurs et de protection de l'environnement, les distributeurs, l'ADEME et AFAQ AFNOR Certification ont uni leurs efforts pour vous permettre de faire le meilleur choix grâce à ces labels.

Les deux écolabels officiels sont délivrés par AFAQ AFNOR Certification. Pour être labellisé, un produit doit être conforme à tous les critères qui garantissent aussi bien son aptitude à l'usage que la limitation de ses impacts sur l'environnement (eau, air, déchets, énergie...). Ces critères sont fondés sur une étude du cycle de vie des produits, depuis l'extraction des matières premières jusqu'au traitement des produits après usage. Les écolabels sont attribués aux industriels qui souhaitent les obtenir, après instruction de dossier, audit et contrôles par des organismes tiers impartiaux. Chacun de ces deux logos concerne plusieurs types d'articles.

Les deux écolabels officiels sont délivrés par AFAQ AFNOR Certification. Pour être labellisé, un produit doit être conforme à tous les critères qui garantissent aussi bien son aptitude à l'usage que la limitation de ses impacts sur l'environnement (eau, air, déchets, énergie...). Ces critères sont fondés sur une étude du cycle de vie des produits, depuis l'extraction des matières premières jusqu'au traitement des produits après usage. Les écolabels sont attribués aux industriels qui souhaitent les obtenir, après instruction de dossier, audit et contrôles par des organismes tiers impartiaux.

www.ecolabels.fr


retour haut de page

Le Logo DEEE (Déchets d'équipements électriques et électroniques)

Logo DEEE - (Déchets d'équipements électriques et électroniques)
Texte à venir
Le décret relatif à la composition des équipements électriques et électroniques et à l'élimination des déchets issus de ces équipements, a été publié au journal officiel en date du 22 juillet 2005. Il pose les bases d'une meilleure gestion de ces déchets.

On estime que chaque Français produit 14 kg de déchets de ce type par an (réfrigérateur, machine à laver, téléviseurs, ordinateurs, grille pain, perceuse...) et la quantité totale produite augmente de 4% chaque année(1).

Le décret, qui transpose deux directives européennes, fixe le cadre de la mise en place des collectes sélectives et d'un traitement adapté. Il pose le principe de la responsabilité élargie des producteurs (REP).

La REP a été mise en place dès 1992 pour les emballages. Depuis cette date, les entreprises contribuent financièrement, ou pourvoient par elles-mêmes, à la gestion des déchets et à la réduction de l’impact environnemental des emballages ménagers qu’elles mettent sur le marché.

Le décret, qui transpose deux directives européennes, fixe le cadre de la mise en place des collectes sélectives et d'un traitement adapté. Il pose le principe de la responsabilité des producteurs.

Extraits du décret :

Article 8 - (...) Lors de la vente d'un équipement électrique ou électronique ménager, le distributeur reprend gratuitement, ou fait reprendre gratuitement pour son compte, les équipements électriques et électroniques usagés que lui cède le consommateur, dans la limite de la quantité et du type d'équipement vendu.

Depuis le 13 août 2005, les produits mis sur le marché doivent porter le logo (une poubelle barrée) indiquant qu'il ne faut pas les jeter à la poubelle.

Depuis 15 novembre 2006, les magasins ont l'obligation (décret 2005-829 du 20 juillet 2005 relatif à la composition des équipements électriques et électroniques et à l'élimination des déchets issus de ces équipements.) de reprendre gratuitement les déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) des ménages lors de l'achat d'appareils neufs du même type.

Reprise des matériels usagés par le circuit de distribution : le "un pour un".
Le nouveau dispositif prévoit que pour tout achat d'un appareil électrique ou électronique neuf, le vendeur doit reprendre gratuitement l'ancien matériel du même type : c'est le "un pour un". Cette réglementation instaure le principe de responsabilité élargie du producteur. Le coût de la collecte et du traitement d'un produit usagé est ainsi inclus (ou rajouté) dans son prix de vente (on parle d'éco-participation).

Comment se débarrasser d'un DEEE ? Si l'achat d'un appareil neuf n'est pas nécessaire, il reste le service de collecte de la commune d'habitation (objets encombrants) et les déchetteries, qui permettent de se débarrasser des produits qui ne doivent pas être jetés dans les poubelles.

Sources : (1) Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable - Journal officiel de la République française du 22 juillet 2005.

retour haut de page

La période après ouverture (PAO)

Logo période après ouverture
Source : Directive 2003/80/CE de la Commission des communautés européennes du 5 septembre 2003 établissant l'annexe VIII bis, de la directive 76/768/CEE du Conseil, le symbole indiquant la durabilité d'utilisation des produits cosmétiques. Texte modifié en 2009 (Règlement N° 1223/2009 du Parlement européen et du Conseil du 30 novembre 2009 relatif aux produits cosmétiques - article 19 portant sur l'équitetage et l'annexe VII pour le symbole).
Depuis mars 2005, les produits concernés par la PAO arborent le pictogramme ci-contre. La PAO signifie : Période Après Ouverture. Il s'agit de la durée d'utilisation du cosmétique qui est recommandée lorsqu'il a été ouvert et exposé à une éventuelle contamination par le milieu extérieur (une main sale par exemple !). En effet, certains produits cosmétiques peuvent s'altérer après ouverture et présenter un risque pour l'utilisateur.

Le picto représente un pot de produit ouvert accompagné d'un chiffre et de la lettre M. 12M signifie donc 12 mois. La notion de "période après ouverture" ne s'applique pas aux produits dont la durée de vie est inférieure ou égale à 30 mois, aux produits uniques (ex : les échantillons), aux produits qui ne sont pas mis en contact avec l'environnement extérieur (ex : les aérosols) ou aux cosmétiques dont l'hygiène n'est pas affectée après ouverture (ex : les colorations capillaires, les parfums).

En plus du picto, l'étiquetage de 26 substances utilisées en tant que parfum ou additif aromatique dans les produits cosmétiques est obligatoire depuis mars 2005 étant donné que ces substances peuvent être allergéniques. Jusqu'en 2005, celles-ci étaient seulement mentionnées dans la liste des ingrédients des produits cosmétiques sous le titre "parfum" ou "arôme". Cette nouvelle exigence en matière d'étiquetage permettra aux consommateurs d'identifier les substances auxquelles ils sont allergiques.

L'annexe 2 du texte de 2009 donne la liste des substances interdites dans les produits cosmétiques : Règlement du 30 novembre 2009 (fichier PDF - ouverture dans une nouvelle page).


retour haut de page

Le logo acier

Logo Acier recyclable
Très explicite, ce logo indique comment différencier l'acier à d'autres matériaux : il est attiré par l'aimant à l'inverse de l'aluminium, par exemple. Ce qui en facilite sa récupération au milieu d'un tas de déchets.
Grâce à sa caractéristique unique, l'acier, même mélangé avec d'autres déchets, se trie très facilement, il est attiré par un aimant ou un électro-aimant.
Deux filières permettent de récupérer l'acier : la collecte sélective et l'incinération.

Que ce soit dans un centre de tri ou dans une usine d'incinération, l'acier est séparé des autres déchets par attraction sur un aimant. Les ferailles sont ensuite rutilisées dans la fabrication d'objets divers : voiture, TGV, chariot de supermarché...

Le logo "acier recyclable" se trouve sur les produits concernés. Il permet de distinguer les produits en acier de ceux fabriqués en aluminium.

Vous pouvez également vérifier la composition de votre canette ou de votre bombe aérosol en utilisant un aimant !


retour haut de page

Zéro alcool pendant la grossesse

Logo alcool femme enceinte
Très explicite, ce logo indique que la consommation d'alcool est interdite aux femmes attendant un bébé.
"La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant" telle est la signification de ce logo, présent sur les bouteilles d'alcool, depuis octobre 2007.

Texte officiel : Arrêté du 2 octobre 2006 relatif aux modalités d'inscription du message à caractère sanitaire préconisant l'absence de consommation d'alcool par les femmes enceintes sur les unités de conditionnement des boissons alcoolisées.

Présent plus souvent à l'arrière de la bouteille que devant, est depuis mi-2018 de taille plus importante que précédemment.


retour haut de page

Les cosmétiques Bio

Logo CosmeBio Natural
Ce logo indique que le cosmétique est naturel selon le cahier des charges actuel COSMOS :
• limitation de l'origine pétrochimique du produit (liste d'ingrédients autorisés avec dosage maximal), ce qui revient in fine à environ 95 % minimum d'ingrédients d'origine naturelle.
Logo CosmeBio Organic
Ce logo indique que le cosmétique est bio selon le cahier des charges actuel COSMOS :
• limitation de l'origine pétrochimique du produit (liste d'ingrédients autorisés avec dosage maximal), ce qui revient in fine à environ 95 % minimum d'ingrédients d'origine naturelle
• 95 % minimum d'ingrédients bio sur l'ensemble des ingrédients pouvant être bio (tels que les végétaux, la cire d'abeille, le lait...)
• 20 % minimum d'ingrédients bio sur le total du produit (10 % pour les produits à rincer et minéraux - eau et minéraux considérés comme non bio car on ne les cultive pas)

Dans un contexte de défiance, Cosmébio est le label de référence pour les consommateurs à la recherche de repères. Il est le plus connu des labels figurant sur les cosmétiques bio et naturels et sa présence constitue une assurance pour une majorité de consommateurs.

La présence du logo Cosmébio et du logo COSMOS sur un emballage résulte d’engagements particulièrement exigeants, tant en matière de composition que d’éthique. Ainsi, Cosmébio et COSMOS respectent des règles strictes et contrôlées par des organismes certificateurs indépendants.

Les produits privilégient les ingrédients d’origine naturelle (COSMOS NATURAL) et bio (COSMOS ORGANIC) :
• ils excluent certaines substances controversées (phtalates, parabènes, parfums de synthèse …),
• ils sont fabriqués selon des procédés non polluants et leurs emballages sont recyclables,
• ils misent sur la transparence en mentionnant toutes les informations aidant le consommateur à faire un choix éclairé,
• ils sont fabriqués dans le respect du vivant, qu’il s’agisse des animaux, des collaborateurs ou des partenaires de la marque.

Sources : dossier de presse 2019 Cosmebio.
Pour en savoir plus : Cosmébio


retour haut de page

Les produits dangereux

Les logos des produits dangereux
Ces pictos se trouvent, bien évidemment, sur de nombreux produits (détergents, engrais, insecticides...), mais également sur les véhicules qui les transportent (wagons, camions...). Avant d'arriver sur les étalages des magasins, ces produit sont stockés dans de grands entrepôts, souvent classés Seveso. Ces entrepôts posent alors de nombreux problèmes de voisinage. L'usine AZF (banlieue de Toulouse) qui explosa en 2001 fabriquait ce type de produits... Plus récemment, l'incendie de l'usine Lubrizol (Rouen, 26 septembre 2019) vient nous rappeler la dangerosité de ces installations.
Changer son mode de consommation permet de limiter la fabrication de ce type de produits hautement dangereux !
Les nouveaux logos des produits dangereux
Les nouveaux logos présents sur les produits présentant un risque.
En plus de ces logos, vous trouverez, sur les emballages, des consignes d'utilisation et de sécurité. Respectez-les !
Présents un peu partout dans la maison (consulter notre article), les produits qui arborent les logos ci-dessous présentent des risques pour notre santé et pour notre environnement.

les nouveaux logos de danger

Depuis décembre 2010, ces nouveaux logos (sur fond blanc) remplacent la série déjà existante sur fond orange.
anciens et nouveaux logos de danger - les équivalences, les différences


Certains de ces pictogrammes ressemblent aux symboles que vous aviez l'habitude de voir. Attention, ils ne représentent pas forcément les mêmes dangers et ne sont pas systématiquement associés aux mêmes produits chimiques.
Faites connaissance avec ces nouveaux pictos et respectez bien les consignes de sécurité associées.

nouveau logo de danger - j'explose J’EXPLOSE
Matières explosives
Je peux exploser, suivant le cas, au contact d’une flamme, d’une étincelle, d’électricité statique, sous l’effet de la chaleur, d’un choc, de frottements
nouveau logo de danger - je flambe JE FLAMBE
Matières solides inflammables
Je peux m’enflammer, suivant le cas, au contact d’une flamme, d’une étincelle, d’électricité statique, sous l’effet de la chaleur, de frottements, au contact de l’air ou au contact de l’eau si je dégage des gaz inflammables.
nouveau logo de danger - je fais flamber JE FAIS FLAMBER
Matières comburantes
Je peux provoquer ou aggraver un incendie, ou même provoquer une explosion en présence de produits inflammables.
nouveau logo de danger - je suis sous pression JE SUIS SOUS PRESSION
Matières gazeuses sous pression
Je peux exploser sous l’effet de la chaleur (gaz comprimés, gaz liquéfiés, gaz dissous). Je peux causer des brûlures ou blessures liées au froid (gaz liquéfiés réfrigérés).
nouveau logo de danger - je ronge JE RONGE
Matières corrosives
Je peux attaquer ou détruire les métaux. Je ronge la peau et/ou les yeux en cas de contact ou de projection.
nouveau logo de danger - je tue JE TUE
Matières toxiques
J’empoisonne rapidement, même à faible dose.
nouveau logo de danger - Je nuis gravement à la santé JE NUIS GRAVEMENT A LA SANTÉ
Risques respiratoires ou mutagènes, cancérigènes ou risques pour la reproduction (CMR)
Je peux provoquer le cancer. Je peux modifier l’ADN. Je peux nuire à la fertilité ou au foetus. Je peux altérer le fonctionnement de certains organes. Je peux être mortel en cas d’ingestion puis de pénétration dans les voies respiratoires. Je peux provoquer des allergies respiratoires (asthme par exemple).
nouveau logo de danger - J'altère la santé ou la couche d'ozone J’ALTÈRE LA SANTÉ OU LA COUCHE D’OZONE
Danger pour sensibilisation cutanée, inhalation, corrosion ou irritation des yeux
J’empoisonne à forte dose. J’irrite la peau, les yeux et/ou les voies respiratoires. Je peux provoquer des allergies cutanées (eczéma par exemple). Je peux provoquer somnolence ou vertiges.
nouveau logo de danger - je pollue JE POLLUE
Danger pour le milieu aquatique et l’environnement
Je provoque des effets néfastes sur les organismes du milieu aquatique (poissons, crustacés, algues, autres plantes aquatiques…).


Pour en savoir plus : www.inrs.fr


retour haut de page

Les logos du commerce équitable : Max Havelaar, Fair for Life, Bio partenaire...

Le logo Max Havellar, commerce équitable
Max Havelaar n'est pas la seule structure spécialisée dans le commerce équitable. Pour en savoir plus : Max Havelaar
Vous trouverez d'autres logos sur de nombreux produits.
En voici quelques-uns :

Fair for Life, commerce équitable
Pour en savoir plus : Fair for Life

Bio Partenaire, commerce équitable
Pour en savoir plus : Bio partenaire
Qu'est-ce que le commerce équitable...?
C'est en 2001 qu'a été établie la définition du commerce équitable par un regroupement d'associations spécialisées dans le commerce équitable.
« Le commerce équitable est un partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète. Les organisations du commerce équitable, soutenues par les consommateurs, s’engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l’opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel. »

Comment reconnaître un produit issu du commerce équitable...?
Une tablette de chocolat issu du commerce équitable ressemble à une autre tablette de chocolat. Alors comment la distinguer ? C'est simple : il faut regarder sur l'emballage et reconnaître l'un des logos spécifiques. Il en existe plusieurs. Nous vous en présentons quelques-uns ci-dessous.

Ces logos se trouvent sur bon nombre de produits alimentaires (cacao, café, riz, thé, bananes...) ou cosmétiques (argan, karité...)...

Max Havelaar est l'une des associations dont l'objet est le développement et la pérénisation du commerce équitable. Depuis avril 2018 et jusqu'en avril 2020, dans le but d'apporter plus de débouchés aux petits producteurs de Fairtrade et d'informations aux consommateurs, le logo Max Havelaar subit quelques modifications en se multipliant.

Plusieurs labels vont remplacer le logo traditionnel :
• sur fond noir ; ces logos désignent toujours des produits qui répondent à la règle « Tout ce qui peut être Fairtrade doit être issu du commerce équitable ». La flèche invite le consommateur à se référer aux informations complémentaires fournies au dos de l’emballage.
logo Max Havelaar - commerce équitable - produit complet
logo Max Havelaar - produits composés contenant un ingrédient issu du commerce équitable
• sur fond blanc ; produits composés contenant un ingrédient. Par exemple : un bouquet de fleurs mixtes dont des roses équitables, plat cuisiné comprenant du riz équitable, tablette de chocolat dont seules les fèves de cacao proviennent de la filière équitable...

Cette information est déjà précisée sur les produits des réseaux Fair for Life ou Bio Partenaire pour mettre en évidence les filières concernées comme nous le voyons sur ces labels.
logo Fair for Life - produits composés contenant au moins un ingrédient issu du commerce équitablelogo Bio partenaire - produits composés contenant au moins un ingrédient issu du commerce équitablelogo Bio partenaire - produits composés contenant au moins un ingrédient issu du commerce équitable

Ces produits peuvent également provenir de la filière agriculture biologique (mais ce n'est pas systématique). Sur les emballages figurent alors le logo AB ou l'Eurofeuille à proximité du logo commerce équitable. En achetant des produits associant ces deux logos vous protégez l'environnement, votre santé et vous assurez de meilleurs revenus aux producteurs.

[D'où vient le nom Max Havelaar ? Pour le savoir... consulter le lien commercial ci-dessous et découvrez l'origine du nom en lisant ce roman passionnant qui mérite vraiment d'être lu !].

retour haut de page

Collectibio, le recyclage des emballages bio

Picto Collectibio - le recyclage des emballages de produits alimentaires issus de l'agriculture biologique
Collectibio ; le recyclage des emballages de produits alimentaires issus de l'agriculture biologique.

Logo Terracycle
Logo Terracycle. Vous le trouverez sur les emballages des marques associées au programme.
Texte

Exemple d'utilisation du logo collectibio sur une soupe bio de la marque Danival


Les logos de cet exemple ci-dessus peuvent paraître contradictoires. Pourtant, ils vont permettre au consommmateur de ne pas faire de bétise en assurant un avenir au déchet.
Explications :
• le point vert indique que le fabriquant a payé sa contribution lors de la mise sur le marché du produit.
• la mention "sachet plastique à jeter" informe, dans le cadre du tri, que cet emballage doit être déposé dans le bac des ordures ménagères (attention, depuis le 1er janvier 2019 les consignes de tri concernant les plastiques évoluent dans certaines communes).
mais la mention Collectibio signale qu'une chance est donnée à l'emballage de pouvoir être recyclé si celui-ci est déposé dans une boîte dédiée. Sur certains emballages vous trouverez le logo Terracycle et une invite à aller chercher des informations sur les site Internet de la marque.

Plus d'infos sur : www.collectibio.fr

retour haut de page

L'étiquette COV (composés organiques volatils)

L'étiquette COV (composés organiques volatils)
L'étiquette COV (composés organiques volatils)
Nouvelle étiquette environnementale pour les produits de construction et de décoration.

Depuis le 1er janvier 2012, ces produits sont munis d’une étiquette qui indique à l’utilisateur, de manière simple et lisible, le niveau d’émission du produit en polluants volatils.

Source : Décret n° 2011-321 du 23 mars 2011 relatif à l'étiquetage des produits de construction ou de revêtement de mur ou de sol et des peintures et vernis sur leurs émissions de polluants volatils



retour haut de page

Le logo RADURA, l'ionisation des aliments

Logo radura ionisation
texte logo Radura
Texte à venir...

Signification du logo : les pétales représentent la nourriture, le cercle central la source de radiation et le cercle cassé illustre les rayons de la source d'énergie.



retour haut de page

La boucle de Moebius

Logo Moebius sans pourcentage
Le produit ou l'emballage est recyclable.
Logo Moebius avec pourcentage
Le produit ou l'emballage contient 65 % de matières recyclées.
Triangle constitué de trois flèches épaisses torsadées, la boucle de Moebius est le symbole international du recyclage. Accompagnée d'un pourcentage, elle indique que le produit est fabriqué à partir de matériaux recyclés. Sans mention d'un pourcentage, elle signifie simplement que le produit est recyclable.

L'utilisation multiple de ce logo est source de malentendus. Il faut bien faire attention à la présence du chiffre à l'intérieur. Encore une fois, le mention "recyclable" ne signifie pas que le produit ou l'emballage sera recyclé ! C'est à vous de mettre le produit ou l'emballage dans la bonne poubelle. On trouve souvent ce logo (sans chiffre) sur des films plastiques, or, en France, le recyclage de ce type d'emballage n'existe toujours pas.



retour haut de page

Comment soutenir Planète écho ?

Vous trouverez ci-dessous des liens (que nous avons sélectionnés) vers le site d'Amazon.fr qui propose des livres, des jeux, etc...  cités sur cette page (ou en relation avec l'esprit de notre site, comme des kits de fabrication de papier recyclé ou des produits fabriqués à partir de papier recyclé). Nous faisons ce choix afin de financer partiellement l'association. En effet, si vous achetez l'un de ces produits, ou un autre produit (livre, musique, etc...) après être arrivé sur le site d'Amazon par ces liens, une commission de quelques % est reversée à Planète écho. C'est un moyen de nous financer (sans dépenser plus) ! Si vous êtes un habitué de ce site marchand pensez à passer par Planète écho...
Merci pour votre participation !


Site réalisé par Planète écho - Dernière mise à jour : 10 février 2020 - Contact : planeteeco@aol.com