Retour Accueil

Planète Écho

Association d'éducation à l'environnement et au développement durable
Retour Accueil

 Association régie par la loi de juillet 1901

20 rue du Berger - 93100 Montreuil- France

Sommaire | Paris trie ses déchets | Le cycle du papier | Pourquoi recycler ? | Atelier papier recyclé | Festival du Vent | Nos publications | Comprendre les logos | Spécial enseignement | Eugène Poubelle | L'écologie au Conseil de Paris | Nos actions | Prévention des déchets | Galerie virtuelle | Le papier en questions | Développement durable | Espace jeux | Index des déchets | Nos interventions | Où acheter du papier recyclé ?
Faire une recherche sur la totalité du site : www.planete-echo.net

Voici quelques bonnes raisons qui vont vous permettre de réfléchir à la question ! Pourquoi recycler le papier ?

Parmi les qualités majeures des papiers et cartons, il en est une qui leur assure un nouvel avenir : leur recyclabilité. Pour vous en rendre compte, visitez notre atelier recyclage de papier.

Le recyclage des papiers et cartons a une double portée : économique et écologique. Il représente une solution avantageuse face au problème des déchets dont la mise en décharge est interdite depuis 2002.

Encore trop de papiers-cartons partent dans les ordures ménagères. Même si celles-ci sont incinérées et produisent de la chaleur récupérée ensuite pour chauffer de nombreux bâtiments publics, il est tout de même dommage de ne pas donner une nouvelle vie à ces déchets.

 

Pour en savoir plus :
Questions - réponses sur le papier recyclé.

A Paris, les cartons et papiers représentaient, en 1999, 28 % (1) du poids des ordures ménagères. Aujourd'hui, les papiers et cartons se retrouvent dans les deux filières de ramassage des ordures ménagères.
Une première partie est collectée grâce aux bacs jaunes dédiés à la collecte sélective. Les déchets recyclables représentent, en 2008, 62 243 tonnes (8) (en 2005, 57 296 tonnes dont 59,4 % de papiers-cartons (6)).
La seconde partie provient de la collecte des bacs verts consacrés au ramassage des ordures ménagères. En 2008, cela représente 988 948 tonnes (8) (998 009 tonnes en 2005 (6)).

Dans ces déchets, qui sont incinérés, se trouvent 35,4 % de papiers-cartons
(6). La marge de progression est donc importante.

Le passage à deux collectes sélectives hebdomadaires, en 2006, a permis d'augmenter la quantité de papiers-cartons réintégrée dans la filière recyclage. Avant cette date, en effet, dès le lendemain du passage de la benne collectant les déchets recyclables, les bacs jaunes étaient déjà pleins. Une partie des déchets qui pouvaient être valorisés était alors déposée dans les bacs verts.

Le SYCTOM de l'agglomération parisienne a fourni, en 2005, 88 350 tonnes de papier-carton à l'industrie papetière. Ce qui représente une économie de 230 600 tonnes de bois, 1 490 500 m3 d'eau et 970 230 MWh d'énergie (6).

La fabrication de papier recyclé consomme moins d'énergie et moins d'eau que la fabrication de papier à partir de fibres vierges.

La récupération des vieux papiers, c'est autant de déchets en moins à éliminer. Cela permet de réduire les coûts de la collecte classique des déchets ménagers.

Récupérer les vieux papiers, pour les recycler, diminue d'autant la quantité de déchets à éliminer.

La récupération et la valorisation des vieux papiers permet aussi de réduire le déficit commercial. L'industrie papetière importe (5) du bois (627,9 milliers de tonnes), de la pâte à papier (2305 milliers de tonnes) alors que l'on brûle des vieux papiers !
  Jeter une matière qui peut resservir est stupide. Le recyclage permet de mieux utiliser les matières premières. Visitez notre atelier recyclage de papier.

  Le taux de récupération est, en 2005, de 57,6 % en France, alors qu'il atteint 73,6 % en Allemagne (2). La marge de progression est large...
  En France, la consommation de papiers et cartons est de l'ordre de 155 kg/habitant/an (3). En 1998, à Paris, la poubelle bleue a permi de collecter 21 000 tonnes (4) de journaux et magazines (soit 10,5 kg/habitant/an).
  Le développement du recyclage des vieux papiers répond davantage à une logique de stratégie industrielle (réduction des coûts de l'industrie papetière) et de gestion des déchets qu'à celle de protection de la forêt (7).
     

A titre de comparaison, nous vous présentons ci-dessous, l'affiche qui était collée sur les Poubelles Bleues proposées aux Parisiens à la fin des années 1990 (cliquez sur l'image pour découvrir les consignes).

Voir les affiches de 1995

Dans le but de simplifier le geste de tri, Ecofolio, éco-organisme chargé de la collecte et du recyclage des papiers, a modifié en 2009 les consignes de tri parfois très différentes d'une commune à l'autre. Conclusion : "Aujourd’hui c’est simple, tous les papiers se trient et se recyclent." (9)

Extrait guide du tri, Mairie de Paris

Ci-dessus, extrait du guide du tri édité par la mairie de Paris. Ce mémo prend en compte l'harmonisation des consignes préconisée par Ecofolio : aujourd'hui c'est simple, tous les papiers se trient et se recyclent.

     
  Pour en savoir plus sur Paris, suivez le lien !  
     
Alors, pourquoi rester inactif ?  
   
   Sources :  
 

(1) : Mairie de Paris - Environnement - Brochure "Le développement des collectes sélectives à Paris - 12 avril 1999. Ce chiffre est confirmé par l'Ademe pour ce qui concerne les secteurs urbains. Il a tendance à diminuer en secteur rural. Globalement les ordures ménagères des Français comportent : 16,2% de papiers et 9,3% de cartons (Atlas des déchets en France - 1998). Pour mémoire, le Ministère de l'Environnement estime la production annuelle des déchets ménagers à 434 kg par habitant (chiffre de 1995).

(2) : Copacel - Taux de récupération : quantité de produits récupérés à base de papier-carton, rapportée à la consommation totale de papiers et cartons.

(3) : Ademe 1997 - La filière des vieux papiers et cartons en France - Données et références.

(4) : Conférence de presse de Monsieur Jean Tibéri (Maire de Paris) sur l'extension de la collecte sélective à Paris - 6 juillet 1999.

(5) : Copacel : données 2005.

(6) : Mairie de Paris : Rapport 2005 sur l'élimination des déchets à Paris. Il s'agit ici de chiffres concernant l'ensemble des communes adhérentes du SYCTOM de l'agglomération parisienne.

(7) : Assemblée nationale - Rapport d'information numéro 3253 sur le devenir de l'industrie papetière et des industries dépendantes, présenté par M. Léonce Deprez. 5 juillet 2006.

(8) : Mairie de Paris : Rapport annuel sur la qualité et le prix du service public d'élimination des déchets à Paris, 2008.

(9) : Ecofolio, Dossier de presse - automne 2009.

Dernière mise à jour : 23 janvier 2011